Les Jardins d'Ewen -des jardins très nature-

Descriptif et plan des jardins

Jardins d'1,7 hectache niché au coeur du morbihan.

Les Jardins d’Ewen ont été crées en 2007 par l’association éponyme, sur un site privé d’une surface

d’1,7 ha habité par l'actuel propriétaire.

Ce site fut acheté en novembre 1996 après 23 ans d’abandon total. Il n’y avait qu’une ferme typique bretonne qui n’avait pas changé depuis le XIXème siècle (hormis le bâtiment agricole construit après guerre), et donc point de jardin non plus.

C’est donc une création de toute pièce que vous allez découvrir. Hormis quelques plantations d’arbres et de fruitiers en 1996-1999, l’ensemble des plantations date de 2008 à nos jours.

Situés sur une veine de schiste, les jardins sont implantés sur une terre acide, c’est donc tout naturellement que le style des jardins s’est tourné vers des plantes de terre acide.

L’ensemble des talus et arbres déjà présent a été conservé, hormis un groupe situé vers l’entrée.

Peu de remodelage de terrain a été effectué, seul les plates formes devant la maison et entre la ruine et le hangar ont été crées.

Quant aux plantes, un choix strict pour chaque plante mais large dans les collections a été décidé par le concepteur. Parmi les 2100 taxons présents, vous allez découvrir les principales collections des jardins, qui sont à ce jour, une des plus belles collections de Bretagne ouverte au public(en 2018):


-Hydrangea (350 taxons)

-Rhododendron dont une bonne partie de sauvage (240 taxons)

-Camellia (210 taxons)

-Kalmia (40 taxons)

-Magnolia (30 taxons)

-Acer palmatum (Erables du Japon 30 taxons)

-Daphne (15 taxons)

-Enkianthus, Pieris…

-Arbustes acidophiles d’Amérique du Sud et notamment du Chili

 

 

Vous découvrirez aussi des collections de végétaux telles que :

-Rosier botanique et ancien (120 taxons)

-Helleborre (95 taxons)

-Hibiscus (40 taxons)

-Pivoine (40 taxons)

-Cornus (20 taxons)

-Hamamelis (15 taxons)

-Pavot, Thalictrum…

 

Pour ce qui est de la conception même des jardins, il ne faut pas oublier que le propriétaire habite sur place, ainsi, c’est un jardin de balade que vous allez parcourir, fleuri douze mois sur douze.

Les plantes de chacune des collections ne sont pas regroupées ensemble mais intégrées dans chaque massif pour permettre cet étalement des floraisons dans l’espace et dans le temps.

Les couleurs principales des floraisons et feuillages sont homogènes et sont regroupées autour du pourpre (que vous retrouvez sur les bâtiments notamment), du rose et du blanc, avec quelques touches de jaune et d’orange.

Ces dispositifs permettent ainsi de déambuler sereinement dans les jardins et de se sentir ‘chez soi’ car aucun élément violent ne vient distraire votre visite.

Les jardins sont naturellement coupés en deux partis par une zone naturelle humide de type tourbière.

On y trouve un socle d’argile à soixante centimètre de profondeur et est ponctué de nombreuses sources. Cette zone est laissé pratiquement vide car c’est une réserve d’eau douce pour les rivières en aval.

On peut néanmoins noter la présence de trois majestueux conifères :

-Metasequoiadendron glyptostroboides planté en 2000 (180cm), en 2020 20m.

-Sequoiadendron  giganteum planté en 2001 (150cm), en 2020 23m.

-Taxodium disticum (Cyprès chauve) planté en 2006 (130cm), en 2020 14m.

 

Ainsi donc, nous vous laissons découvrir ces jardins et ses merveilleuses collections.

 

Bonne visite dans Les Jardins d’Ewen…

Vous pouvez télécharger le plan des jardins ici: Plan 2015Plan 2015 (352.65 Ko).

Date de dernière mise à jour : 13/01/2020

Ajouter un commentaire